L’Accueil Extra-Scolaire


Accueillir un enfant en âge d’aller à l’école maternelle et primaire, c’est lui proposer des activités qui répondent à ses besoins selon le moment où il est accueilli, à ses envies dans un objectif d’épanouissement et de cohésion sociale, aux besoins des parents qui doivent concilier leur vie familiale et professionnelle.

Accueillir des enfants en l’absence de leurs parents  et aménager les conditions pour que progressivement, ils s’ouvrent à l’autre, aux autres, avec plaisir et bénéficient de toute la richesse du lieu d’accueil, est un travail particulièrement exigeant et difficile. Il demande des compétences importantes à acquérir dans le cadre d’une formation initiale consistante et à approfondir au travers de l’accès régulier à la formation continuée et des qualités humaines précises.

En d’autres termes, accueillir un enfant en dehors de sa famille nécessite d’adopter une position professionnelle, de réfléchir avec d’autres à ce qu’on lui propose, comment, pourquoi, en veillant à impliquer chaque famille.  L’enjeu est de développer des pratiques conscientes et dont le sens est partagé en équipe.

La qualité de l’accueil est une démarche évolutive impliquant une réflexion dynamique, continue, partagée et considérée comme enjeu de professionnalisation.

Elle passe par la recherche d’un équilibre entre une ouverture suffisante, et des repères à respecter.

Il s’agit de donner du sens aux pratiques et, surtout, de mettre en pratique les sens donné à l’accueil, en impliquant les acteurs du secteur (enfants, familles, professionnel(le)s, communauté locale et environnement).

La question centrale est : « Comment assurer des conditions de base d’un accueil de qualité dans tous les services d’accueil et soutenir le développement d’initiatives et de projets locaux avec leur spécificité et leur trajectoire particulière ? ».

Le défi consiste à soutenir la dynamique interne de réflexion professionnelle et à favoriser le dialogue entre toutes les parties.

Dans cet esprit, notre asbl a développé un secteur de l’accueil des enfants âgés de 3 à 12 ans des plus diversifiés qui regroupe toutes les activités que le Quinquet est susceptible d’organiser avant et après l’école, le mercredi après-midi, les week-ends et pendant les jours de congés.

C’est sous les trois lettres d’ATL (Accueil Temps Libre) que se regroupent les activités qui peuvent être dispensées par :

– Notre Centre de Vacances effectif durant les vacances scolaires

– Notre École De Devoirs 

– L’accueil extra scolaire organisé dans les écoles de l’entité sonégienne implantées en zone rurale. 

Depuis 1999, date de mise en œuvre du CODE DE QUALITÉ en Communauté française   de Belgique, toute personne qui accueille les enfants de 0 à 12 ans doit élaborer et mettre en œuvre un projet d’accueil « conforme aux objectifs du Code ».

Ce projet d’accueil comprend notamment un règlement d’ordre intérieur, une définition des objectifs éducatifs et des moyens concrets pour y parvenir. Le projet d’accueil doit être réactualisé tous les trois ans.

Il peut être considéré comme un moyen de communication à destination des parents, bien entendu, mais également des acteurs en interaction avec le milieu d’accueil, qu’ils soient chargés de l’évaluation, du soutien, de l’accompagnement, de la formation des équipes ou des stagiaires. Il est bien évidemment une référence pour les équipes qui accueillent les enfants quotidiennement.

 

Qu’est ce qu’un centre de vacances ?

Un centre de vacances est un lieu d’accueil et d’animation des enfants et des jeunes pendant les périodes de vacances scolaires.
Depuis le 20 septembre 2001, un décret de la Communauté Française apporte une reconnaissance, des moyens (faibles) et des missions bien spécifiques aux centres de vacances.
Chaque organisateur est appelé à élaborer un projet pédagogique propre qui met en œuvre ces missions.

Un centre de vacances doit ainsi contribuer à l’encadrement, l’épanouissement et l’éducation des enfants pendant les périodes de vacances scolaires, en ayant notamment pour objectifs de favoriser :

  • le développement physique de l’enfant par la pratique du sport, des jeux ou des activités de plein air ;
  • la créativité de l’enfant et son accès à la culture par des activités variées d’animation, d’expression, de création et de communication ;
  • l’intégration sociale de l’enfant, dans le respect de ses différences, dans un esprit de coopération et dans une approche multiculturelle ;
  • l’apprentissage de la citoyenneté et la participation.

Tout cela se traduit dans un programme d’activités ambitieux, varié et adapté à l’âge, aux compétences et aux attentes de chaque enfant.

Chaque été, plus de 100.000 enfants fréquentent des centres de vacances, plaines de vacances, partent en séjours ou en camps de vacances. Plus de 10.000 animateurs consacrent leur temps et leur énergie à leur offrir des animations de qualité, en veillant également à se former au métier de l’animation.
Cela est essentiel, tant pour les enfants accueillis que pour les jeunes qui s’engagent dans l’animation et peuvent y vivre des aventures sans pareil.
Chaque année, ce sont ainsi plus d’un million cinq cent mille journées d’animation en centres de vacances qui font l’objet d’un agrément spécifique.
L’Office de la Naissance et de l’Enfance (ONE) assure un accompagnement et un soutien pédagogiques aux 3.000 centres de vacances agréés.

Plus d’infos :
O.N.E. – Service Centres de Vacances
Chaussée de Charleroi 95
1060 SAINT-GILLES
Adresse e-mail du service : accueil-centresdevacances@one.be
Tél. secrétariat du service : 02/542.12.40/41/42
Tél. général : 02/542.12.11
Site internet de l’O.N.E. : www.one.be

 

Qu’est ce qu’une école de devoirs?

Malgré leur nom, ce ne sont pas du tout des écoles.

Mal connues du grand public, les écoles de devoirs sont un lieu de transition entre l’école et le milieu de vie habituel des enfants. Les animateurs, souvent bénévoles, aident les jeunes à faire leurs devoirs, parce qu’à la maison, il n’y a pas toujours moyen de se concentrer ou d’avoir un adulte qui peut aider.

Les écoles de devoirs, initiatives volontaires extra-scolaires, luttent pour l’insertion, la promotion sociale et culturelle des enfants et des jeunes issus prioritairement de milieu populaire.
Ayant identifié l’Ecole comme un des lieux-clés du processus d’insertion et constatant, d’autre part, l’effet reproducteur des inégalités sociales que l’appareil scolaire entraîne, les EDD centrent leur action, via le soutien scolaire, sur la réussite et l’égalité des chances pour tous.

L’école de devoirs doit permettre à chaque enfant de développer ses potentialités, sa capacité à appréhender son environnement, à l’analyser et stimuler sa participation dans son milieu de vie.
Les EDD visent à développer des actions éducatives, pédagogiques, sociales et culturelles qui doivent permettre d’apporter des réponses réelles aux causes de l’échec scolaire et au phénomène d’exclusion en général.

Plus de renseignements :
Fédération Francophone des écoles de Devoirs
Rue Saint-Nicolas 2
5000 Namur
Tél. : 081/24.25.21
Fax : 081/24.25.23
Email : info@ffedd.be

 

reglement ordre interieur ecole de devoirs le quinquet

reglement ordre interieur accueil extra-scolaire le quinquet